3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • patrice1307
    Participant
    Nombre d'articles : 6
    #33196 |

    Bonjour
    Le 16 juillet 2022

    J’ai le choix ablation ou hormono radiothérapie ?

    Le problème : l’urologue est absent jusqu’à 7 septembre. Prostatectomie en fin septembre
    Il m a dit en partant qu’on avait le temps et que le cancer n’est pas une urgence !

    J’envisage de recevoir de nouveaux avis avec le centre de Nantes mais c’est toujours le même débat, pas ou peu d’urologue.

    Mon bilan Gleason 4+4. PSA 6,3 en février 2022 (3.6 en 2021)
    Léger franchissement capsulaire, ras séminales, ras ganglions selon IRM
    En fin juin l’urologue de Rennes disait c’est pas un problème.
    Selon lui ça peut même attendre beaucoup
    Beaucoup d’imprécisions dans ses démarches.
    Contestation IRM peu précis selon lui, faut faire une biopsie ciblée IRM.
    Et relecture IRM : rien de ça n’a été fait
    Biopsie classique pas de ciblage IRM !
    L’IRM indiquait pourtant que le lobe gauche touché mais ras lobe droit : peut il se tromper ?

    J’ai l impression d’être sur un stade vide.
    La situation n’a pas évoluée beaucoup (scanner AP ras) un mois après IRm et encore 15 jours attente pour PCR nous voici au 12 juillet
    Les soins commencerons paraît il mi septembre : c est stressant.
    En attendant j’envisage de contacter la clinique de Nantes : mais c’est au ralenti actuellement.

    J’attends vos remarques qui m’aideront beaucoup.
    Par avance merci.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.