Guide patients / Cancer info

- pour commander le guide "les traitements du cancer de la prostate", collection Guides patients Cancer info, INCa, novembre 2010, cliquer ici

- pour consulter le site très complet de la plateforme Cancer Info, cliquer ici

 

Stratégies de traitement

Voir notre documentation complémentaire sur le sujet :

- Protocole LEIBOWITZ
- Immunothérapie
- Etc…

tous les documents

Récidive

Voir notre documentation complémentaire sur le sujet :

- Récidive biochimique
- Intérêt d'une radiothérapie...
- Etc…

tous les documents

Préparation

Le patient est hospitalisé la veille du traitement, une préparation digestive est effectuée.

Appareil Focal One

Réalisation

Le traitement se déroule sous anesthésie générale ou loco-régionale (rachianesthésie). Le traitement est effectué en décubitus latéral droit (patient couché en chien de fusil sur le côté droit). Une stricte immobilité est nécessaire pendant le traitement, ce qui explique l'administration d'un sédatif.

Le chirurgien introduit la sonde dans le rectum du patient après l'avoir enduite de gel échographique et remplit le ballon de latex avec du liquide de couplage anti-cavitation qui permet de maintenir une température constante de la paroi rectale pendant toute la durée du traitement. Le chirurgien repère les limites de la prostate et définit sur l'écran de contrôle la zone qu'il souhaite traiter. Le traitement peut alors démarrer ; la zone cible détruite par chaque tir de 1 seconde est ellipsoïdale et mesure de 5 mm de haut par 2 mm de diamètre. En répérant les tirs et en déplaçant le point focal entre chaque tir, il est possible de détruire un volume qui peut aller d'une petite zone (traitement focal) à la totalité de la glande prostatique. Le traitement dure entre 30 mintures et 2 heures en fonction du volume de prostate traité.

 

Lancement d'un petit clip vidéo

Illustration A :

Le volume prostatique à traiter est défini par une échographie transrectale.

 

Illustration C :

Au point de focalisation du faisceau d'ultrasons, la combinaison d'une élévation intense de température avec un effet de cavitation crée une lésion qui entraîne une nécrose irréversible du tissu.

 

Lancement d'un petit clip vidéo

Illustration B :

Les ondes ultrasonores de haute intensité sont focalisées à travers la paroi rectale vers la zone prostatique à traiter.

 

Illustration D :

Un ordinateur contrôle le déplacement du point focal avec une très grande précision afin de traiter toute la prostate. Les paramètres de traitement sélectionnés optimisent la taille des lésions induites tout en préservant la paroi rectale et les tissus environnants.

 

 

Le traitement se termine par la mise en place temporaire d'une sonde urinaire. En effet, un œdème (gonflement) de la prostate se produit immédiatement après le traitement ce qui comprime le canal de l'urètre. La sonde permet une évacuation normale de l'urine jusqu'à ce que l'œdème régresse (ce qui demande généralement 3 à 8 jours selon les cas).

 

Pour réduire au maximum la durée du sondage post-traitement, une résection endoscopique à minima est réalisée immédiatement avant le traitement par ultrasons (au cours de la même anesthésie). Chez les patients porteurs de prostate très volumineuse la résection endoscopique est réalisée environ 3 mois avant le traitement par HIFU pour réduire le volume prostatique. Un traitement hormonal peut également être prescrit plusieurs mois avant le traitement pour réduire le volume de la glande.

 

Page précédente | Page suivante

Honcode

 

Certification Honconde en cours
de validation.