La FAQ (Foire Aux Questions)
Les rponses aux questions les plus frquemment poses.

Rponses de spcialistes (professeurs, chercheurs, patients expriments). A partir du 01/01/2011, seuls les membres adhrents peuvent participer et avoir accs aux rponses des rubriques les rponses vos questions et forum dentraide .

Pour soumettre une question, crivez info@anamacap.fr.


Attention : vous disposez dorénavant du forum pour vous exprimer!
Le modérateur nous rappelle la vocation pédagogique des communications interactives de l'ANAMACaP. Il convient de respecter les codes de bonne conduite et d’éviter les liaisons personnelles, commerciales ou de conseils médicaux. Les adhérents de l'ANAMACaP bénéficient de conditions particulières pour l’accès à des conseils médicaux personnalisés et notamment ceux du Pr Cussenot par le site Doctors on line.

 Pour visualiser les rponses, cliquez sur [+]

Actuellement, il y a 770 questions/rponses.
Page prcdente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 Page suivante

 14/10/10 - Yves - Question sur la raadiothrapie

Bonjour,

J'ai 70 ans , en bonne forme physique , une lgre hypertension stabilise ( amlodipine 5 mg le matin ) .
Au mois de fvrier 2010 , P.S.A. total 10.30 ng/ml ,
au mois d'avril 2010 P.S.A. 15.70 ng/ml.
Le 27 avril 2010 - la biopsie de la prostate, conclusion: adnocarcinome des lobes prostatiques droit et gauche de grade histopronostique G2 de score 6 selon Gleason ( 3+3) .Prsence d'image d'engainement perinerveux et de zones de franchissement capsulaire ( base gauche mdiane ) ; la tumeur reprsente 67% de longueur totale biopsie .
La scintigraphie osseuse est ngative.
L'IRM prostatique , le 7 juin 2010, en conclusion : Prsence de deux lsions nodulaires au niveau de la prostate priphrique droite et gauche , avec rupture de la capsule.
Choix de traitement : hormonothrapie de 6 mois + radiothrapie .
Piqure de Dcapeptyl LP 22,5 mg au mois de juillet .
Le 15 septembre 2010 P.S.A. 3.06 ng/ml ;
le 12 octobre 2010 P.S.A. 4.41 ng/ml et Testostrone 53.4 ng/dl .
Je dois maintenant commencer une radiothrapie .Mon urologue m'incite la suivre prs de chez moi ( Centre de mdecine nuclaire Creil , Oise ).
1) Dois-je m'aligner sur son avis ou vaudrait-il mieux , pour plus de chance de gurison , comme je suis tent de le faire, m'adresser un centre important de radiothrapie de la rgion parisienne ( Curie, Creteil etc.) ?
2) Qu'en est-il de la protonthrapie en matire de cancer de la prostate ?
3) Est-elle relativement accessible en France ?

En vous remerciant l'avance , de bien vouloir rpondre assez rapidement mes interrogations .
Bien cordialement vous.
Yves

vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 17/06/2010 Joseph - tui pnien

Je serais heureux d'avoir un avis ou un tmoignage par rapport l'utilisation de l'tui pnien. Comme je suis incontinent 100% et que je n'ai encore aucun ressenti, j'utilise un tui pnien quasiment en permanence. Or, on me laisse entendre que l'utilisation de l'tui pnien risque de prenniser les fuites urinaires par facilit d'utilisation. J'ai bien essay les protections mais je ne vois pas la diffrence puisque l'urine coule en permanence soit: dans la protection, soit: dans la poche. Les seuls moments o ma vessie se remplit c'est: quand je suis assis ou quand je suis couch, allong sur le dos. Et l, quand je change de position c'est dire quand je me lve en gnral, toute ma vessie se vide d'un seul coup. Je peux en pratiquant le "pipi stop" ou en appuyant fortement, directement avec mes doigts sur le prine, limiter et quasiment arrter l'coulement mais je ne peux en aucun cas me dplacer et je ne peux donc pas rejoindre les toilettes. Pour le moment et jusqu amlioration de mon incontinence, je ne vois pas l'intrt de ne pas utiliser l'tui pnien qui est jusqu' prsent, le seul lment qui m'a permis de vivre un peu mieux et de sortir de chez moi sans risquer l'inondation au moment ou je me lve d'une chaise ou autre aprs une station assise prolonge ( exemple cinma.). Quelqu'un peut-il m'aider sur l'utilisation ou non de l'tui pnien ou me dire ce qui est le mieux pour rcuprer au plus vite une certaine continence voire une continence totale ou faut-il passer par une continence artificielle avec un uri- clip par exemple, ce qui permettrait de remplir la vessie, mais est-ce possible s'il n'y a aucun ressenti?
Merci beaucoup, bonne journe et salutations



vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 18/08/2010 - Franois - Alimentation


Bonjour,
Je me permets 2 petites questions :
1) Comment doit-on faire scher les orties. Est-ce l'ombre ou en plein soleil ?
2) L'acidit gastrique excessive qui donne des brlures est-elle surveiller ou soigner si elle donne des risques de bactries nocives pouvant nuire la prostate ?
Recevez, Messieurs, mes salutations les meilleures.
vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 04/08/2010 par PEUR - LE CANCER DE LA PROSTATE AVEC METASTASES

Bonjour a tous, j ai besoin d aide, on vient de decouvrir un cancer de la prostate avec ganglions et mtastases osseuses a mon mari, son taux psa 202n, aprs une piqure de decapeptyl 6mois , le taux psa est descendu aprs 4 semaines a 65, pensez vous que c est bon signe ??,il n a que 47 ans et en bonne forme physique, aidez moi ? merci
vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 17/08/2010 -- LE GOFF - CONSEQUENCE DE L'ABLATION DE LA PROSTATE

Bonjour,
Aprs l'ablation de la prostate en 2008 et + de 60 sances de rducation, j'ai le pnis qui est compltement rtract ! J'ai des incontinences en permanence, ne ressentant aucune envie d'uriner - Je voudrais savoir si c'est normal et si la rtraction du pnis est du l'opration qui a peut tre t" rate ? merci de votre rponse

vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 17/08/10 - Jean-F. - Choix de traitement, cancer de la prostate

Je suis en phase de rflexion quant la thrapeutique choisir, et le choix est particulirement difficile et angoissant.
Je rappelle brivement les donnes essentielles de mon cas :
- 66 ans, en bonne sant , lgre hypertension tout fait stabilise (demi comprim de soprol quotidien)
- PSA de 7,19 novembre 2009 (dbut 2006 = 3,10/ 2007 = 4,88/ 2008 = 5,33/ 2009 = 6,63/ soit un doublement en 3 ans). En novembre 2009, PSA libre = 0,90 do rapport PSA libre/total = 12,52
- Deux chographies en juin 2007 et janvier 2009, ne rvlent rien. Conclusion en janvier 2009 : hypertrophie prostatique (40 grammes) sans image hypochogne priphrique suspecte identifiable ni hypervascularisation focale.
- IRM en janvier 2010 : prostate de 50 grammes avec une infiltration adnomateuse centrale ; petit nodule non spcifique hypo intense ne prenant pas le contraste, en zone priphrique droite, sans effraction capsulaire, denviron 11 mm, ne prenant pas le contraste, pouvant mriter une biopsie.
- Quatre biopsies, avec foyers tumoraux analyss en mars 2010, sans engainement des filets nerveux ni invasion capsulaire (3 biopsies au niveau du lobe gauche mettant en vidence des foyers tumoraux de 1mm, 2mm et 3 mm et correspondant un adnocarcinome peu et moyennement diffrenci, 1 biopsie au niveau du lobe gauche avec un foyer tumoral 2,5 mm correspondant un adnocarcinome moyennement et peu diffrenci).
- score de Gleason 3 + 4 = 7
- scintigraphie : absence dargument scintigraphique vident pour des lsions osseuses secondaires, les anomalies constates faisant plutt voquer les lsions arthrosiques.

Je ne suis pas convaincu qu lge de 66 ans la recommandation des urologues chirurgiens de sorienter avant tout vers une prostatectomie constitue la meilleure thrapeutique, quand je considre les consquences possibles que constituent lincontinence (temporaire 50%, jusqu 15% pendant 1 an ou plus, voire lourde et dfinitive 5-10%), et limpuissance (100% si la conservation des bandelettes nest pas possible, 20 ou 50% selon quune ou 2 bandelettes peuvent tre prserves). Lincontinence urinaire me parait particulirement difficile supporter.

Dautre traitements sont possibles dans mon cas semble-t-il (jai galement consult dans ce sens) : radiothrapie ou curiethrapie avec traitement hormonal no-adjuvant (Casodex, 6 mois dans le premier cas, 3 mois dans le second). Les risques dimpuissance apparaissent plus faibles, et les risques urinaires ou de rectite ont, si je comprends bien, des consquences moins invalidantes, et plus faciles soigner que lincontinence urinaire issue dune prostatectomie.

Mes questions.

1- Mon ge (66 ans) plaide-t-il ncessairement dans le sens de lablation totale qualifie de traitement de rfrence ? Est-il tabli qu cet ge lablation totale accrotrait le taux de succs ?

2- De manire gnrale, pour un cancer localis, le taux de succs de la radiothrapie et de la curiethrapie sont-ils bien voisins de la prostatectomie ? Quelle dcote le risque intermdiaire de Gleason 7 induit-il ?

3- Le risque de rcidive locale, si jai bien compris, est d, en cas de prostatectomie,
Notamment, la difficult de supprimer chirurgicalement tous les foyers cancreux, et serait de lordre de 15 20%.
Est-il quivalent en cas de radiothrapie et de curiethrapie celui de la prostatectomie ? Car jai lu un article du Professeur Cosset qui semble indiquer que la rcidive nest plus possible avec les doses des traitements de radiothrapie moderne. Ai-je correctement interprt cette lecture ?

4- Si le risque de rcidive locale en cas de radiothrapie et de curiethrapie est quivalent celui de la prostatectomie, quels sont les traitements de seconde intention possibles dans les deux hypothses de radiothrapie et curiethrapie, en excluant la prostatectomie de sauvetage puisquelle induit en les amplifiant les squelles dune prostatectomie de premire intention.

5- Dans ces conditions une radiothrapie ou une curiethrapie sont elles envisageables dans mon cas particulier, et avec quelles chances de succs ?

Par avance, je vous remercie trs sincrement de votre aide face une dcision personnelle qui demeure trs complexe.


vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 20/07/2010 - Andr - prostatectomie radicale

Bonjour,
Opr d'un cancer de la prostate avec conservation des bandes rectiles en aot 2009 je reconnais tre tomb sur un trs bon chirurgien de Cavaillon qui m'a pratiqu cette intervention la clinique Rhne-Durance d'Avignon. Bon, a n'est pas une partie de plaisir mais tout de mme pas la fin du monde. Aprs les sances de kyn, j'ai retrouv ma continence urinaire et les injection d'edex 10 durant les 6 premiers mois ont provoqu les rections ncessaires. Actuellement j'en suis au troisime mois d'edex 20 et mes rapports se passent trs bien avec une rection plus que normale me permettant des performances plus qu'honorable avec de plus en plus des rections naturelles (rflexes).
Seulement j'ai un gros problme; depuis environ un mois j'ai la verge qui se courbe vers le haut de plus en plus, ce qui m'inquite normment. Est-ce que quelqu'un pourrait me dire si c'est grave (fibrose) ou s'il s'agit d'une dficience d'hormones mles. Je suis expatri et a m'embterait, financirement, d'tre oblig de venir en France pour me faire soigner cet inconvnient.
Merci de me rpondre pour m'aider.
Andr

vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 10/07/2010 par LE GOFF - CONSEQUENCE DE L'ABLATION DE LA PROSTATE

Bonjour,
Aprs l'ablation de la prostate en 2008 et + de 60 sances de rducation, j'ai le pnis qui est compltement rtract ! J'ai des incontinences en permanence, ne ressentant aucune envie d'uriner - Je voudrais savoir si c'est normal et si la rtraction du pnis est du l'opration qui a peut tre t" rate?????? merci de votre rponse
vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 10/07/2010 par yeye - choix de therapeutiques

J'ai 64 ans, on vient de me dcouvrir fortuitement un cancer de la prostate il y a un mois : psa 1,72 TR positif , biopsie : 2 carottes positives sur 12, gleason : 6 (3+3) poids de la prostate : 20 stade : t2a
Mon urologue me propose une prostatectomie sous clioscopie en 1, en 2 radiothrapie, en 3 curiethrapie si tous les critres sont runis.
J'ai pu avoir assez rapidement une consultation dans le service du Pr Cussenot Tenon pour avoir un autre avis, ce dernier me propose une hormonothrapie pendant 3 mois afin d'inhiber les cellules cancreuses et aprs avoir estimer la tumeur par IRM, il propose ensuite une surveillance active.
J'ai aussi un RDV dans un centre de curiethrapie pour un bilan.
Choix trs difficile. Quelqu'un pourrait-il m'aider?
vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 14 /06/ 2010 par Jean-Claude

Bonjour.
Aprs prostatectomie et rcidive 6 ans plus tard radiothrapie et de nouveau rcidive 2 ans plus tard donc depuis 8 mois enantone 30mg et acetate de cyproperone.
L'oncologue me donne ce traitement pour 2 ans! je trouve que c'est beaucoup pour une rcidive avec psa 0, 60 avec tous les effets secondaires gnants. J'ai 67ans ! la scintigraphie est normale ! merci d'avance pour votre aide.
vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question
Page prcdente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 Page suivante

Revenir en haut