La FAQ (Foire Aux Questions)
Les rponses aux questions les plus frquemment poses.

Rponses de spcialistes (professeurs, chercheurs, patients expriments). A partir du 01/01/2011, seuls les membres adhrents peuvent participer et avoir accs aux rponses des rubriques les rponses vos questions et forum dentraide .

Pour soumettre une question, crivez info@anamacap.fr.


Attention : vous disposez dorénavant du forum pour vous exprimer!
Le modérateur nous rappelle la vocation pédagogique des communications interactives de l'ANAMACaP. Il convient de respecter les codes de bonne conduite et d’éviter les liaisons personnelles, commerciales ou de conseils médicaux. Les adhérents de l'ANAMACaP bénéficient de conditions particulières pour l’accès à des conseils médicaux personnalisés et notamment ceux du Pr Cussenot par le site Doctors on line.

 Pour visualiser les rponses, cliquez sur [+]

Actuellement, il y a 773 questions/rponses.
Page prcdente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 Page suivante

 18/03/2005 par Anonyme - Prostatectomie radicale
Mon tauxde P.S.A tait de 11. J'ai subi une prostatectomie radicale en fevrier 2003. J'ai eu une piqure de Zoladex homonothrapie en Mars 2003. J'ai commenc la radiotherapie en juillet 2003 (35 )seances. En septembre 2003 j'ai eu une autre piqure de Zoladex. Mon taux de P.S.A est actuellement a 0.01. Deux ans ont passs tout va bien.


vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 23/03/2005 par anonyme - pour Jean (Prostatectomie par laparoscopie)

Mon mari vient d'etre opr 68 ans Gleason7 psa 7,45 le (9/02/05/ Meaux 77) par cette methode et il a retrouv sa forme.il n'a pas souffert son incontinence est presque termin, PSA a 0,05 son urologue le dit "gurir".
Nous vivons dans l'espoir.merci a notre docteur qui a insist pour un controle alors qu'il n'a jamais eu de douleurs ni de genes.
merci egalement a l'association qui nous a permis de completer les renseignements que nous a donn l'urologue dans un livre "dialogue medecin malade" chez Eurotext pour aider mon mari choisir.



vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 22/04/2005 par Gaillard Pierre - Prostatectomie radicale

J'ai 59 ans, J'ai subi une prostatectomie radicale le 22 juin 2004 Nantes. (PSA : 7)
10 mois plus tard, je retrouve peu peu une rection de "qualit". Les fuites urinaires sont oublies.J'ai eu la chance de rencontrer un extraordinaire chirurgien, le docteur Christian Barr de Nantes .(L'opration du cancer de la prostate, ditions Masson).
vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 16/09/2005 par Sr. Maria - Comment j'ai vaincue la douleur

Je suis soeur Maria (74 ans) religieuse enseignante, retraite depuis 15 ans. D'abord, je dois vous dire que depuis plusieurs annes, je souffre d'un cancer des os et la souffrance, je l'ai ctoye de trs prs et les anti-inflammatoires, ne me faisaient plus aucun effet. Heureusement, il y a quelques mois, mon mdecin m'a suggr de prendre un produit 100% naturel que des millers de personnes ne cessent de vanter les mrites. Aujourdhui, je vous jure que grce ............ que je prend religieusement soir et matin j'ai beaucoup plus d'nergie, je n'ai presque plus de douleurs et enfin, j'ai retrouv le sourire et de plus j'ai l'impression d'avoir gagn 20 ans. Je suggre tous de visiter le site ........................vous ne le regretterez pas Parole de Sr. Maria


vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 21/01/2005 par Josiane rahon - rcidive jrome
jrome peut-il me dire quel stade tait son cancer(gleason psa etc...) lorsqu'en 1996 il a subi la radiothrapie et l'hormonothrapie avant qu'il y ait rechute en 2004. mon ami ag de 67ans doit recevoir le meme traitement :radiotherapie et hormono suite cancer gleason 4+4 lobe droit
et peut-etre infiltration capsule. la rechute de jrome me questionne et je suis tonne d'apprendre qu'ablatherm semble apporter une solution interessante en cas d'echappement .


vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 08/03/05 - CLAIRE - radiothrapie
J'ai une autre question a vous poser. Mon pre va commencer prochainement un traitement de radiothrapie sur Nancy. Quel tablissement, selon vous, est le mieux quip en matriel et en personnel pour ce type de traitement ? Le Centre Alexis Vautrin ou la Clinique Ambroise Pare a Gentilly?
Merci par avance de votre rponse.
Claire


vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 25/02/05 - ISABELLE - risque de rcidive

Merci tout d'abord de l'existence de votre site qui nous permet de nous sentir moins isols .
Mon mari a subi une prostatectomie radicale sous coelioscopie il y a presque un an l'age de 44 ans .
Son cancer de la prostate a t dcouvert fortuitement . En effet une semaine d'intervalle on a trouv un cancer du sein chez sa maman et un cancer du testicule chez son frre ain . En tant que biologiste j'ai propos mon mari un bilan avec des marqueurs tumoraux et le cauchemar a continu puisqu'il avait un taux de PSA 10.7 avec un rapport PSA libre / total 7% . Sur 10 biopsies ralises , 8 taient positives .
Il n'avait absoluement aucun symptome . Il a t opr au mois de mars 2004 . Le compte-rendu anapath. de la pice opratoire montre un adnocarcinome de stade T3a (les 2 lobes sont touchs , pas d'atteinte des vsicules sminales ) , GLEASON 6 (3+3) . L'urologue est pass en zone saine partout avec un doute au niveau de l'apex droit . Le bilan d'extension est ngatif(scintigraphie , scanner ) donc pas d'atteinte des ganglions priori .
Actuellement le PSA est indtectable , il n'a pas de problmes d'incontinence et les nerfs recteurs ont t prservs .
Donc tout va bien aujourd'hui mais compte tenu de son age nous sommes inquiets sur les risques de rcidive .
Avez -vous des cas chez des patients aussi jeunes , quel a t l'volution et que pensez-vous du cas de mon mari .
En vous remerciant trs sincrement pour votre rponse vous qui avez du recul sur cette pathologie .

vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 07/03/2005 par Robert - mon cancer de la prostate T" gleason 5
Traitement par hormono radiothrapie associes.
7 mois aprs le traitement mon PSA est 1,16 et la testostronmie 5. Je suis actuellement sous surveillance. J'ai rcupr toute ma libido, sexualit 80%. Physiquement j'ai presqu'elimin les kgs pris en cours de traitement (environ 6)


vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 07/03/2005 par Manuel CHAMBRE - Triple Hormone Blocade

A Jean (messages du 17/02/05).

Voici mon tmoignage pour rpondre Jean comme aux nombreuses demandes relatives au Triple Blocage Andrognique (THB).

Je m'appelle CHAMBRE Manuel, j'ai 71 ans et suis un ingnieur international retrait (dans mon entreprise on bnficiait d'un toucher rectal (DRE) tous les 2 ans depuis 1973, donc pour moi partir de 40 ans). Je vis dans le Sud de La France et me trouve en bonne sant, tant de naturel sportif. Cependant, je contrle mon hypertension (avec Coaprovel), mon cholestrol (avec Vasten) et mon asthme (avec Symbicort). Entre 1994 et 1996, mon PSA tait autour de 4, de 1997 2000, il oscillait entre 7 et 9. Les PSA + 3 chographies (en 1994, 1995 et 1999) n'ont pas inquit ni mon gnraliste ni mon urologue (je consulte ce dernier depuis 1994). Aujourd'hui on sait qu'il fallait ragir partir d'un PSA de 4 en procdant des analyses complmentaires (autres biomarqueurs, etc). Donc, je pense avoir perdu 10 ans.
Aprs avoir pris connaissance de ma nouvelle situation en juin 2004 (PSA : 10,45 - PSA libre 13% - biopsie : 9 carottes dont 8 cancreuses et 2 proches de la capsule - GS = 3 + 4 = 7 - T2c) mon urologue m'indique qu'il est chirurgien et donc me propose une ablation clioscopique plus sophistique mais moins onreuse qu'une opration traditionnelle "ciel ouvert".
Avant cette proposition, mon urologue m'a prescrit : un scanner abdomino-pelvien et une scintigraphie osseuse statique. Les 2 se rvlant ngatifs mais je sais aujourd'hui que ces techniques ne permettent pas de reconnatre des micro-mtastases. Il faut utiliser soit la technique de Prostascint, soit un IRM performant avec le systme USPIO.
D'autre part, mon initiative, j'avais command une deuxime analyse de mes biopsies par un expert anatomo-pathologiste. Le rsultat tait presque le mme, mais plus dtaill. A prs cette seconde analyse, les paramtres taient tablis pour tudier les nomogrammes, algorithmes et autres rgles de Partin pour choisir la bonne dcision de traitement.
Comme le relate Lance AMSTRONG dans son livre, j'ai tudi tout ce que j'ai pu sur Internet et me suis rapproch des associations nationales allemandes, franaises et suisses pour tre bien inform. Je me suis alors rendu compte, tant donn mes caractristiques, que non seulement le traitement "Watchful Waiting" (surveillance) tait trop tard mais probablement aussi un traitement local (prostatectomie, curiethrapie ou radiothrapie).
Devant cette analyse complte de ma situation, mon urologue m'a fait une nouvelle proposition : procder l'examen des ganglions par une petite opration (curage ganglionnaire) pour voir s'ils taient touchs et pour les retirer (3 jours d'hpital). Aprs cette intervention, il me proposait une radiothrapie (EBRT) 5 jours par semaine pendant 6 semaines. Puis une hormonothrapie (castration chimique) avec 2 mdicaments (ADT2).
La preuve tait ainsi rapporte que mon urologue considrait comme moi que le cancer avait peut-tre dj pntr la capsule (il suffisait de lire les tables de Partin !).
Comme j'avais bien tudi mon cas ainsi que les alternatives de traitement, j'ai estim le moment opportun pour lui suggrer le Triple Hormone Blockade (Triple Blocage Androgenique ou protocole LEIBOWITZ). J'ai mme d insister pour qu'il consente analyser ce traitement, ce qui est en principe incroyable pour un patient ! Le traitement consiste en une hormonothrapie compose d'un analogue de la LH-RH (pour moi, un implant de Zoladex tous les 3 mois), un anti-androgne (pour moi 150 mg/j Casodex) et un finastride (pour moi 5 mg/j Chibro-Proscar), le tout prendre pendant 13 mois sauf le proscar prendre vie. Ce traitement est trs peu connu et appliqu en France (Pourquoi ?) alors qu'en Allemagne et aux USA, des milliers de malades en bnficient. En raison de mon Gleason 7, le Docteur LEIBOWITZ (que j'ai contact) m'avait mme suggr d'ajouter une petite dose de Taxotre (un mdicament de la chimiothrapie state of the art). Devant mes arguments et mon insistance, mon urologue s'est dclar prt me suivre mdicalement : j'tait trs satisfait car je sais d'aprs l'ANAMACaP que je suis l'un des premiers patients du THB en France, alors que le THB est pris en charge par la Scu 100% (ALD).
J'ai commenc le traitement le 21.10.04 d'abord avec le Casodex pendant 2 semaines (pour viter le "flare") et partir du 05.11.04 avec les 3 mdicaments. Mon PSA est tomb 0,24 aprs 3 mois. Tout va bien pour le moment, part quelques pousses de chaleur et une impuissance normalement momentane. L'effet secondaire le plus dangereux est la dperdition osseuse lie toute hormonothrapie. Il y a des mdicaments efficaces (biphosphonates) mais pas de garanties. Ce qui est toujours craindre, mais qui est rare mon stade, est la rsistance l'hormonothrapie (HRPC : Hormone Resistance Prostate Cancer) : cela veut dire que le corps continue durant le traitement hormonal produire de la Testostrone, ce qui permet le dveloppement des cellules rsistantes. D'o une remonte du PSA. Mais encore une fois, c'est assez rare. Dans ce cas, il faut recourir la chimiothrapie (CT), ce qu'on fait aujourd'hui avec le Taxotre et avec les meilleurs rsultats avec Taxotre + Calcitriol (Protocole de BEER).
Mon choix a t dict par le fait que les traitements "invasifs" (chirurgie et radiation) sont souvent agressifs (incontinence, impuissance) alors que leurs rsultats prtent mme discussion. Aujourd'hui, je suis optimiste car je sais qu'en cas de problmes majeurs dans le futur, il se trouve aux USA des oncologues spcialiss dans la maladie du cancer de la prostate qui proposent aux patients les techniques les plus rcentes : cocktail anti-angiognique (AINS - Vitamine D - Thalidomide - Zometa etc) et/ou des chimiothrapies faibles doses (Taxotre - Estracyte - Decadron etc).
Comme je vous l'ai dj dit et comme vous avez pu lire l'article envoy un peu plutt (de Donna Pogliano sur le site www.yananow.net) , il faut absolument laisser faire une deuxime analyse de la biopsie (pas faire une deuxime biopsie !) avant de prendre une dcision de traitement.
Votre cas me parait moins inquitant que le mien et vous avez toutes les options, donc une dcision plus difficile prendre !
Si vous voulez, je suis votre disposition pour vous voir, chez moi, chez vous.
Enfin, je vous rappelle ce que Roland Muntz m'a dit au dbut de ma mauvaise surprise : Noubliez pas les trois rgles :
No panic, information, second opinion
Concernant le "panic" : Les chances dtre guri sont trs bonnes aujourdhui, si on dpiste la maladie trs tt et si on trouve un expert.
Concernant linformation : Internet rends tout possible, ou presque, et en plus on peut se servir de l'association des patients
Concernant le "second opinion" : Renseignez-vous chez un autre spcialiste, chez des experts en Clioscopie (Laparoscopie), External Radiothrapie, Brachythrapie (en France : Curiethrapie), Cryothrapie, Hormonothrapie.
Bonne chance !

CHAMBRE Manuel

P.S. : Voici l'adresse d'un pathologue reconnu dans le monde.
Prof. Helmut Bonkhoff (il parle franais)
Facharztpraxis fr Pathologie, Spezialisiert in Uro- und Prostatapathologie Tietzenweg 129, 12172 Berlin
Telefon: 030-84317882 Telefax: 030-8330335, Sekretariat: 030-8331802
bonkhoff@prostapath.de, www.prostata-pathologie.de (235 Euros pour examiner mes 9 carottes)

Dr. Leibowitz / Dr. Tucker recommandent le pathologue le plus connu aux EU Dr. Jonathan Epstein (ils ne parlent pas franais)
Johns Hopkins Medical Institutions Anatomic Pathology Consultation Service
1620 McElderry St.Reed Hall, Room 315 Baltimore, MD 21205
Phone: (410)955-5043 Fax: (410)955-0115 e-mail: jepstein@jhmi.edu

Voici quelques Sites Internet :
www.anamacap.fr, www.pcri.org, www.prostatepointers.org (voir NewDx = Newly Diagnosed), www.cancerprofiler.nexcura.com, www.prostate-cancer.org, www.Ustoo.org, www.yananow.net/newbyadvice.htm, www.phoenix5.org etc etc etc
Jai une longue liste de sites ; malheureusement les sites franais ne sont pas terribles.

"La bible de la prostate" ? Cest le livre du Dr. Strum et Donna Pogliano, A Primer On Prostate Cancer . Les deux auteurs sont des oncologues spcialiss sur la prostate (comme dailleurs Dr. Leibowitz), une profession qui nexiste pas, ni en France, ni en Allemagne, probablement ni en Europe). Un livre trs utile ! 20 Euros environ plus le port. Vous le trouvez chez www.amazon.com.

vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 02/02/2005 par rahon - avant radiothrapie
avant une radiothrapie et hormonothrapie,
est-il necessaire d'insister auprs du mdecin pour avoir une biopsie des glandes sminales et peut-etre viter irradiation si cela n'est pas ncessaire sur cette partie de l'anatomie(Irm d'une lecture pas evidente: doute sur atteinte une glande sminale) ou bien une irradiation un peu plus largie ne crera pas davantage de dommage" collateraux "et sera meme plus scurisante?


vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question
Page prcdente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 Page suivante

Revenir en haut