La FAQ (Foire Aux Questions)
Les rponses aux questions les plus frquemment poses.

Rponses de spcialistes (professeurs, chercheurs, patients expriments). A partir du 01/01/2011, seuls les membres adhrents peuvent participer et avoir accs aux rponses des rubriques les rponses vos questions et forum dentraide .

Pour soumettre une question, crivez info@anamacap.fr.


Attention : vous disposez dorénavant du forum pour vous exprimer!
Le modérateur nous rappelle la vocation pédagogique des communications interactives de l'ANAMACaP. Il convient de respecter les codes de bonne conduite et d’éviter les liaisons personnelles, commerciales ou de conseils médicaux. Les adhérents de l'ANAMACaP bénéficient de conditions particulières pour l’accès à des conseils médicaux personnalisés et notamment ceux du Pr Cussenot par le site Doctors on line.

 Pour visualiser les rponses, cliquez sur [+]

Actuellement, il y a 771 questions/rponses.
Page prcdente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 Page suivante

 10/04/12 - Henri 85 - Mtastases osseuses
Bonjour.
Je suis n en 1946, et suis assez sportif: marche, golf, tai chi.

Voici un long rsum de mon cancer de la prostate , aprs une remonte trs srieuse de mon P.S.A. La dernire scintigraphie indique un cancer des os, au niveau du dos et des cotes.

05-07-2008 = 5,466 ug/l (P.S.A.). Lors d'un simple contrle. (Recherche Urologue).
11-07-2012 = 5,210 ug/l
12-09-2008 Biopsies
22-09-1008 (Lobe Gauche : Adecarcinome prostatique peu diffrenci
Laboratoire = ( Score 7 selon Gleason (grade 3+4). Atteinte du lobe gauche
(Lobe droit : Fragments prostatiques sans anomalie sur le plan morphologique.
13-10-2008 Scanner Abdomino-Pelvien avec SOMATON EMOTION 16 :
Pas de signe d'extension locorgionale de cette lsion prostatique.
17-10-2008 Scintigraphie osseuse : dose injecte : 594MBq.
Pas d'argument scintigraphique pour lexistence de localisations osseuses secondaires.
29-10-2008 IRM prostatique
15-01-2009 Prostatectomie totale avec curage ganglionnaire :
PROSTATECTOMIE
Lobe droit : Adecarcinome prostatique peu diffrenci score 7 Gleason (grade 3+4).
Pas dembol intramusculaire identifiable.
Envahissement de la partie initiale de la paroi des vsicules sminales droites.
Lobe gauche : Adecarcinome prostatique peu diffrenci score 7 selon Gleason (grade 3+4).
Pas dembol intramusculaire identifiable.
Sections chirurgicales urtrales suprieure et infrieure indemnes de lsion tumorale pT3b.N0.MX
01-04-2009 = 0,113 ug/l (P.S.A.).
11-05-2009 = 0,098 ug/l (P.S.A.).
18-05-2009 au 10-07-2009 : irradiation externe post-chirurgie.
Au niveau du pelvis : 45 grays en 25 fractions par 4 faisceaux orthogonaux de photons de 18 Mv.
Puis irradiation de la loge prostatique la dose de 22,44 grays en 11 sances de faisceaux rduits de photons 18 Mv.
01-10-2009 = 0,036 ug/l (P.S.A.).
23-11-2010 = 0,639 ug/l (P.S.A.).
03-12-2010 Suspicion de rcidive de cancer = biopsies trans-rectales, avec pour rsultats : en date du
09-12-2010 tissus fibreux rsultant de matriel de suture chirurgicale.
05-12-2010 Chute domicile avec PCI environ 1 minute, accueil aux urgences 7h45, sortie 12h .
04-01-2012 Rsiduel de compresse , donc pas de fistule rectovsicale ( dailleurs pas de pneumaturie).
28-01-2011 Scanner thoraco-abdomino-pelvien = R.A.S.
24-02-1011 Scintigraphie TECHNESCAN HDP (HDP)-TC99M = Absence danomalie suspecte
09-02-2011 = 2,090 ug/l (P.S.A.).
02-03-2011 Traitement hormono privatif : Enantone par trimestre ( + casodex : 30 jours).AQ
13-09-2011 = 0,682 ug/l (P.S.A.).
14-01-2012 ; 09-02-2012 ; 14-02-2012 : Prsence dun peu de sang dans les urines.
21-02-2012 = 23,200 ug/l (P.S.A.).
19-03-2012 Scanner thoraco-abdomino-pelvien = R.A.S.
29-03-2012 Scintigraphie osseuse. Cancer des os : dos et cotes
24-04-2012 Rendez vous avec docteur pour suite donner.
Demain j'ai pris un rendez vous avec mon Mdecin de famille, jespre avoir le dtail de ma scintigraphie.
Je viens de demander de bien vouloir avanc mon RdV.auprs de mon urologue, je ne ressens a priori aucune douleurs importantes.
Merci d'avance tous ceux qui pourraient me conseiller.
Et me prciser les traitements possibles.
Henri 85.

vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 05/04/2012 par Daniel - rgime polyamines

bonjour
L'un de vous aurait-il essay la thrapie nutritionnelle par un rgime alimentaire teneur rduite en polyamines exprimente par le Pr Moulinoux? Si oui, quelle en est le rsultat? Quelle est position de l' ANAMACAP sur le sujet?
Je vous remercie par avance, et bon courage tous

vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 28/03/12 - Mathieu - Casodex et diminution du ganglion

Bonjour,

Actuellement en recidive biologique, jai une question concernant la visualisation dun ganglion illique externe de 1.1 cm sur 6 mm sur une IRM et un TEP Scan ( SUV max 0.87). Suite a ces examens et afin de preparer la radiotherapie, jai pris pendant 3 semaines un comprim de casodex 50.

Afin de raliser une ponction de ce ganglion, de nouveaux examens ( IRM et TEP scan) ont t realiss apres ces trois semaines. Ceux-ci non pas pu visualiser le ganglion.

Pensez vous que la prise de casodex est la raison de cette absence du ganglion ?

Merci pour votre reponse.

Cordialement,

vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 11/03/12 - Christian - Traitement aprs chappement hormonal

Jai t diagnostiqu lge de 55 ans en fvrier 2009 PSA 12.8 ; T3N1Mo et Gleason 7 (3+4)
Mis sous hormonothrapie immdiatement (Enantone)
Puis radiothrapie 38 sances en aout 2009
Mon PSA descend au plus bas 0.06 en septembre 2010
Puis remonte partir de mars 2011 date laquelle on remplace lEnantone par le Zoladex, puis on rajoute du Casodex
En Novembre 2011 mon PSA est 1.72, lUrologue qui me suit mavise que je suis en chappement hormonale et me prescrit de nouveaux examens avant de rencontrer un Oncologue.
Scanner Thorax on constate la prsence dune quarantaine de nodules dans les 2 poumons, aucun na une taille de plus de 2cm
Scintigraphie osseuse on constate une lsion sur une vertbre (L2)
Lors de ma premire entrevue avec lOncologue, il me propose dattendre un second examen de mes os et poumons, et en attendant une nouvelle radiothrapie viser antalgique
Jai donc subi ces examens qui ont constat la non volution, les nodules pulmonaires ne semblent pas avoir volus, et pas dapparition de nouvelle lsion sur les os.
Lors de ma premire visite avec loncologue, celui-ci a voqu la possibilit de traitement sous essai thrapeutique (protocole OGX-011-11)
Pensez-vous que cest la bonne stratgie afin de stabiliser ma situation ?
En effet je doit le rencontrer demain aprs midi
Par avance je vous remercie de votre Rponse

vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 05/03/12 - Alain - Question sur hormonothrapie

Bonjour,
Je tiens tout d'abord vous remercier pour la rapidit apporte au traitement de ma demande du 27 fvrier dernier;
et merci aussi au professeur Alexandre de la Taille pour sa rponse.
Par ailleurs, lors d'une relecture de mes messages, certains lments d'une communication de notre prsident date du 21 juin 2011 me posent question.
Cette communication est intitule "Dernires recommandations des urologues dans le traitement du cancer de la prostate avanc".
"L'hormonothrapie intermittente prsente une efficacit comparable un blocage andrognique permanent parmi une population slectionne"
j'avais cru comprendre qu'une hormonothrapie de longue dure ( mini 3 ans ) tait nettement plus efficace ?
ou est-ce le parmi une population slectionne qui donne sens l'affirmation ?
"Une hormonothrapie immdiate ne prsente pas d'avantages par rapport une hormonothrapie retarde dans le cadre du cancer avanc"
Qu'entend-t-on par "retarde" , est-ce par rapport l'volution du taux de PSA, l'agressivit de la tumeur, ou autres critres ?
Cordialement
Alain

vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 27/02/12 - Alain - Suite de traitement
Bonjour,
Dans l'attente de vos conseils pour la meilleure stratgie de traitement mettre en oeuvre, voici mon parcours de ces 8 dernires annes.
07/2003 ( 56 ans et 3 mois ) Visite de routine chez le gnraliste qui me propose un test de dpistage du cancer de la prostate.
Rsultat PSA 42,5 la catastrophe ( pas de symptmes particuliers).
08/2003 12 biopsies : Adnocarcinome infiltrant Gleason 6 (3+3) Pas de signe notable d'extension.
09/2003 Scintigraphie, radios et IRM : Rsultats OK pour prostatectomie radicale.
09/2003 Ablation de la prostate ; Remarque du chirurgien " l'aspect de la glande correspond plutt un PSA de 10 ".
Rsultats de l'analyse:
Absence d'envahissement mtastatique des ganglions ( 3 droits et 1 gauche ). Les 2 lobes sont massivement infiltrs par une prolifration adnocarcinomateuse bien diffrencie de Gleason 6 (3+3). La tumeur infiltre l'apex ou elle atteint focalement la recoupe chirurgicale. Extension extra-prostatique bilatrale, atteinte du tissu adipeux autour des vsicules sminales. Vsicules sminales indemnes ainsi que la recoupe au niveau du col vsical.
11/2003 PSA 0,22 Dcision prise d'effectuer une radiothrapie de sauvetage.
02/2004 - 03/2004 Radiothrapie 65 Gy en 28 sances; tolrance excellente.
27/05/2004 PSA 0.07 / 31/08/2004 0.04
02/03/2005 0.03 / 31/08/2005 0.04
25/10/2005 0.05 / 05/01/2006 0.05
22/06/2006 0.03 / 14/12/2006 0.04
19/06/2007 0.04 / 13/12/2007 0.05
20/06/2008 0.08 / 08/10/2008 0.07
16/12/2008 0.12 / 20/06/2009 0.11
22/12/2009 0.15 / 23/03/2010 0.20
29/06/2010 0.23 / 05/10/2010 0.22
14/02/2011 0.25 / 16/05/2011 0.29
30/08/2011 0.29 / 13/12/2011 0.37

EXAMENS ET ANALYSES COMPLEMENTAIRES DANS LA PERIODE:
04/2009 Scintigraphie, Scanner et IRM : Absence de signes de reprise volutive.
10/2010 Analyse biologique " Panel des 13 cytokines et facteurs de croissance "
Rsultats : taux bas en IL-2 et en interfron gamma traduisant une faiblesse de l'immunit cellulaire.
Stimulation modre des rcepteurs solubles de l'IL-2 refltant une activation des macrophages.
Ce panel reflte un dysfonctionnement du systme immunitaire sans pousse volutive de la pathologie d'origine.
02/2011 Electrophorse des protines : Profil sensiblement normal.
08/2011 Recherche d'auto anticorps anti nuclaires : Prsence d'Ac anti nuclaires un titre non significatif.
02/2012 TEP Scan la 18-fluoro choline :
Conclusion du chirurgien urologue " Le scanner mtabolique la Choline n'a pas retrouv de foyer focalis autorisant un traitement curateur sur un foyer unique.
Je pense donc que la seule ressource est une hormo-suppression."
D'aprs ces donnes, pensez vous qu'il faille entreprendre ds prsent un traitement hormonal ?
Et si oui, quel type de traitement, s'agit-il un protocole standard ou peut-il tre personnalis c--d tenir compte des caractristiques de la tumeur ?
Et pour terminer, peut-tre une bauche de pronostic ? , ( une lueur d'espoir ? ).
D'avance merci
Alain

vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 23/02/12 - GYFINISTERE - Prostatectomie aprs rsection trans-urtrale

Bonjour
Ag aujourd'hui de 73 ans, je suis suivi depuis 1997 pour un adnome
prostatique d'environ 50grs. Mon PSA fluctue entre 3 et10 avec en 2005 une
pointe 83 suite une prostatite. Trait successivement avec Avodart, Zoxan
puis UROREC mon urologue m'a fait 12 biopsies en 2010 puis 18 en novembre
2011 qui n'ont rien dtect Suite quoi nous avons dcids une rsection
trans-urtrale pratique mi janvier. Mauvaise surprise les prlvements
faits cette occasion ont rvls un adnocarcinome avec un score de
Gleason 5 (3+2) class pT1b Devant pass un IRM le 14 03, je m'interroge sur
la suite donner.Sportif en bonne forme physique j'envisagerais une
prostatectomie ds que possible mais je m'interroge sur sa faisabilit aprs
une rsection.Merci la personne qui aurait suivi ces deux interventions
successivement de me dire si cela est possible sans m'exposer de
mauvaises surprises( problmes de fuites urinaires, rection...)

vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 15/02/2012 - Francis - Homopathie pour incontinence et impuissance
Bonjour,
Pouvez-vous me dire si il existe des traitements naturels (homopathie ou oligo-lments) pour combattre l'incontinence, l'impuissance et les problmes inhrents l'ablation des ganglions lymphatiques.
D'avance un grand merci.

vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 09/02/12 - Yvon - Choix du traitement
Bonjour !
Merci pour ce site tellement utile aux personnes en dtresse.
Voici ma question :
J'ai 77 ans.
J'ai subi en juin 2007, une prostatectomie accompagn d'un curage ganglionnaire et suppression des bandelettes.
Depuis, mon PSA se maintenait un dosage faible (0,07), n'appelant aucun traitement adjuvant.
Or, les derniers dosages indiquent une remonte qui commence m'inquiter :
0,17 en juin 2011
0,35 en octobre 2011
0,61 la semaine dernire...
Mon urologue a commenc me parler de radiothrapie, alors que j'tais au dosage 0,35.
Radiothrapie que j'ai refus par peur des ventuels effets secondaires...
Mon gnraliste parle plutt d'hormonothrapie...
videmment, je suis dans l'embarras devant ces avis mdicaux divergents...
A quel dosage un traitement doit-il tre entrepris ?
Quel traitement privilgier ?
sachant que par ailleurs, j'ai des problmes cardiaques (opration cur ouvert pour valvulopathie aortique en 2004) et je suis porteur d'un pacemaker.
Un traitement par hormonothrapie est-il compatible avec des soucis cardiaques ?
Vous remerciant pour votre avis clair, je vous adresse mes meilleures salutations.
Yvon
vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 16/01/12 - Jean-Alain - Rcidive ?
Bonjour,
Je vous rappelle ma situation clinique initiale:
Prostatectomie radicale en Dcembre 2008.
Gleason propratoire: 6 (3+3). PSA propratoire: 9,64ng.
Anatomo-pathologie: Adno-carcinome infiltrant lobe gauche. Gleason 7 (3, 80% + 4, 20%). Dpassement extra-capsulaire focal sur 2mm. Infiltration seminale bien circonscrite: un nodule isol 2mm la base de la vsicule gauche.
Marges chirurgicales ngatives. pT3bNx.
1 mois aprs opration, PSA 0,02 puis 0,03 encore 0,02. A 18 mois de l'intervention, PSA 0,04. A 2ans, PSA 0,09, puis 0,17 trois mois plus tard et enfin 0,21 sans confirmation par un deuxime dosage (au contraire, les deux dosages suivants faits Curie, alors que les autres avaient t faits en Italie, sont, trangement, de 0,09 et 0,12). On dcide tout de meme, Curie, de me faire une radiothrapie (68 Gy).
Or, trois mois aprs la fin du traitement, le premier dosage du PSA donne 0,38. le deuxime dosage, deux mois plus tard, donne 0,92.
A ce dernier taux, j'effectue, auprs du docteur CORNUD, deux IRM: une IRM corps entier et une IRM pelvienne endo-rectale.
Dans le premier cas, le docteur conclue:"Pas de lsion mise en vidence en rapport avec la pathologie prostatique."
Dans le second cas, il prcise:"Pas d'argument en faveur d'une rcidive locale ou loco-rgionale."
J'ajouterai, pour complter le cadre clinique, que sont rapparus quelques problmes que j'avais durant l'irradiation: tensions dans le bas-ventre, inconfort de la zone rectale (qui m'obligent m'asseoir avec prcaution) et selles fractionnes.
Que dois-je penser de tout cela et surtout que dois-je faire dsormais?
Merci de votre expertise.
Jean Alain

vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question
Page prcdente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 Page suivante

Revenir en haut