Le lexique des mots utiles
Le modérateur nous rappelle la vocation pédagogique des communications interactives de l'ANAMACaP. Il convient de respecter les codes de bonne conduite et d’éviter les liaisons personnelles, commerciales ou de conseils médicaux. Les adhérents de l'ANAMACaP bénéficient de conditions particulières pour l’accès à des conseils médicaux personnalisés et notamment ceux du Pr Cussenot par le site Doctors on line.

Tous A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Adnocarcinome de la prostate [-]
Cancer (= tumeur maligne) de la prostate dvelopp aux dpens des cellules des glandes prostatiques. Ce type de cancer est de loin le plus frquent dans les cancers de la prostate.

 Adnome de la prostate [-]
Hypertrophie bnigne de la prostate = HBP. Cest une tumeur parfaitement bnigne de la prostate, frquente chez lhomme aprs 50 ans.

 Adnopathie [-]
Ganglion lymphatique (= qui sert au drainage de la lymphe) augment de volume de manire anormale. Cette augmentation de taille peut tre la rsultante dun envahissement par des cellules cancreuses.

 Agoniste [-]
Analogue.

 ALD [-]
Affection de longue dure. Le cancer de la prostate, comme tous les cancers, est pris en charge 100 %.

 Analogue [-]
Substance qui a un effet identique une autre substance.

 Anatomo-pathologie [-]
Etude des tissus et des cellules au microscope et aprs coloration. Seule cette tude permet daffirmer le diagnostic de cancer de la prostate et de dterminer le score de Gleason en cas dadnocarcinome.

 Andrognes [-]
Hormones responsables du dveloppement des caractres sexuels mles. Les anti-andrognes sont donc des mdicaments antagonistes des hormones mles. Landrogne principal est la testostrone, dont 95 % sont fabriqus par le testicule et 5 % par les glandes surrnales (situes au-dessus des reins).

 Antalgiques [-]
Mdicament permettant de lutter contre la douleur.

 Anticorps [-]
substance engendre par lorganisme la suite de lintroduction dans celui-ci dun antigne et concourant au mcanisme de limmunit.

 Antimtique [-]
traitement destin prvenir et contrler les nauses, haut-le-cur et vomissements.

 Antigne [-]
substance qui, introduite dans lorganisme, provoque la formation dun anticorps.

 Asthnie [-]
tat de fatigue et dpuisement.

 Biopsie [-]
Prlvement dun bout de tissu ou dorgane. Les biopsies de la prostate permettent de porter le diagnostic de cancer de la prostate. Il est obligatoire davoir une preuve anatomopathologique avant dinstaurer un traitement pour un cancer de la prostate.

 Bouffes de chaleur [-]
Sensation de chaleur de survenue brutale et de dure brve avec sudation. Elles sont dues la diminution des andrognes circulants et sont trs frquentes lors de linstauration dun traitement hormonal. Elles vont ensuite sattnuer progressivement. Divers traitements peuvent tre proposs en cas de persistance ou de gne trop importante.

 Brachythrapie [-]
Terme nord-amricain pour dsigner la curiethrapie.

 Cancrologie ou oncologie [-]
discipline scientifique ou mdicale qui tudie et traite le cancer.

 Capsule [-]
Fine lame de tissu enveloppant un organe. Le franchissement de la capsule de la prostate par des cellules cancreuses ne correspond plus un stade localis de la maladie, mais une extension extra-prostatique.

 Cathter [-]
fin tuyau souple destin tre plac en permanence dans une veine raliser des injections ou perfusions.

 Chimiothrapie [-]
traitement par des substances chimiques absorbes par voie orale et/ou perfusion.

 Curiethrapie [-]
Modalit de radiothrapie utilisant de petites sources radioactives places temporairement au contact de la zone traiter.

 Cystite radique [-]
Inflammation de la paroi vsicale due la radiothrapie.

 Dysurie [-]
Difficult pour uriner avec baisse du dbit urinaire.

 Echappement hormonal [-]
Croissance tumorale malgr une suppression andrognique efficace (testostronmie effondre). Ce phnomne est expliqu par la croissance de clones cellulaires hormonorsistants dont la croissance est donc indpendante des andrognes. Cest un tournant dans la maladie et cest ce stade quune chimiothrapie peut tre instaure (certains protocoles proposent actuellement la mise en place de chimiothrapie avant ce stade).

 Echographie [-]
mthode dexploration utilisant la rflexion (cho) des ultrasons dans les organes.

 Endocrine (glande) [-]
Glande qui dverse le produit de sa scrtion et ses hormones directement dans le sang.

 Exrse [-]
intervention chirurgicale visant enlever une partie ou la totalit dun organe.

 Flare-up [-]
Augmentation des andrognes circulants dans le sang due linitiation dun traitement par agoniste de la LH-RH et pouvant tre responsable dune exacerbation des signes cliniques dus au cancer de la prostate (dysurie, douleurs osseuses, compression le la moelle osseuse,). La prvention de ce phnomne est ralis par ladjonction dun traitement anti-androgne non strodien pendant le premier mois.

 Ganglion (lymphatique) [-]
Le systme lymphatique, compos de vaisseaux et de ganglions, joue un rle de filtre et de barrire immunitaire permettant l'organisme de combattre les infections et les tumeurs.

 Gleason [-]
Indice ou score reposant, lexamen anatomopathologique, sur une classification prenant en compte larchitecture des cellules cancreuses. Il existe cinq aspects diffrents grads de 1 5 en allant de la forme la mieux diffrencie (cancer peu agressif) la forme la moins bien diffrencie (cancer plus agressif). Le score de Gleason stablit en additionnant les deux formes les plus reprsentes sur les prlvements, et varie donc de 2 10. Une tumeur sera bien diffrencie pour un score de Gleason allant de 2 4, moyennement diffrencie pour un score allant de 5 7 et peu diffrencie pour un score allant de 8 10.

 Gurison [-]
certitude de la neutralisation dfinitive de la maladie.

 Gyncomastie [-]
Augmentation du volume mammaire par dveloppement des glandes. Elle est due un dsquilibre hormonal entre les andrognes et les oestrognes dans le sang. Les mdicaments en cause dans le cancer de la prostate sont les oestrognes et les anti-andrognes.

 Hmaturie [-]
Prsence de sang dans les urines. Elle est soit microscopique, soit macroscopique (visible lil nu).

 Hmospermie [-]
Prsence de sang dans le sperme.

 Hormonothrapie [-]
traitement par les hormones de certains cancers hormonodpendants.

 I R M (Imagerie par Rsonance Magntique) [-]
examen radiologique utilisant des champs magntiques pour obtenir des images internes du corps humain.

 Immunothrapie [-]
traitement consistant provoquer ou augmenter limmunit de lorganisme par linjection danticorps ou dantignes.

 Impriosits mictionnelles [-]
Besoins pressants, dapparition brutale, daller uriner.

 Invasif [-]
caractre dune tumeur qui stend et envahit les tissus voisins.

 LHRH [-]
Luteinizing Hormone-Releasing Hormone. Hormone secrte par une rgion du cerveau sappellant hypothalamus et destine hypophysaire. Lhypophyse scrte ensuite une hormone appele LH qui permettra la synthse (fabrication) de testostrone par le testicule.

 Lymphe [-]
liquide riche en protines et en lymphocytes, circulant dans les vaisseaux lymphatiques.

 Lymphocytes [-]
petits globules blancs (leucocytes) prsents dans le sang, la moelle et les tissus lymphodes. Ils jouent un rle essentiel dans les ractions immunitaires de lorganisme.

 Marge chirurgicale [-]
Limite dablation dune tumeur ou dun organe. Une marge chirurgicale est positive quand il existe des cellules tumorales sur cette limite de section.

 Marqueurs tumoraux [-]
substance scrte par les cellules tumorales. Leur dosage dans le sang permet de suivre lvolution de certaines tumeurs.

 Mtastase [-]
Dissmination distance des cellules cancreuses qui quittent alors lorgane dans lequel elles sont nes. Les mtastases les plus frquentes du cancer de la prostate sont les mtastases osseuses.

 Miction [-]
Action duriner. Une miction est normalement volontaire, indolore et complte (la vessie est vide aprs chaque miction).

 Noplasie [-]
Cancer.

 Oestrognes [-]
Hormones strodes de la femme. On retrouve des oestrognes chez lhomme par transformation de la testostrone (aromatisation).

 PET SCAN (Positron Emission Tomography Scanner) [-]
appareil dimagerie mdicale permettant la localisation des foyers pathologiques exprimant une activit mtabolique leve.

 Pollakiurie [-]
Augmentation de la frquence des mictions.

 Protocole [-]
recueil dindications rappelant les examens ou les rgles du traitement pour un cancer dun type donn. Il volue avec les progrs scientifiques.

 PSA [-]
Prostate Specific Antigen = Antigne spcifique de la prostate. Un long paragraphe est consacr cette protine dans le chapitre Examens complmentaires aprs la consultation .

 Radiographie [-]
technique dimagerie utilisant les proprits des rayons X.

 Radiothrapie [-]
traitement consistant soumettre la tumeur un faisceau de rayons afin de dtruire les cellules cancreuses.

 Rcidive [-]
rapparition de la tumeur aprs une priode de rmission.

 Rectite radique [-]
Inflammation de la paroi du rectum due la radiothrapie.

 Rectorragie [-]
Prsence de sang dans les selles.

 Rmission [-]
disparition apparente de tout signe volutif de la maladie. Aprs un laps de temps dfini, on parle de gurison.

 Rtention aigu durine [-]
Impossibilit totale de pouvoir uriner.

 Scanner (TDM Tomodensitomtrie) [-]
appareil de radiodiagnostic qui permet dobtenir et de traiter des images en coupe du corps.

 Scintigraphie osseuse [-]
Examen ralis par un service de mdecine nuclaire qui permet de voir une quelconque atteinte osseuse par la maladie. On injecte par une perfusion dans une veine un produit faiblement radioactif qui va aller se fixer sur les os pathologiques, c'est--dire o se sont localises des cellules tumorales (= mtastases). Cet examen a une bonne sensibilit et est donc rarement ngatif en cas datteinte osseuse. Il a de plus lavantage de dcouvrir des mtastases osseuses qui ne parlent pas encore cliniquement, et ce de manire beaucoup plus prcoce que des radiographies standard. Il permet donc de faire un bilan osseux un moment prcis de lvolution de la maladie. Il pourra aussi conduire la ralisation dexamen(s) complmentaire(s), notamment en cas datteinte de la colonne vertbrale : indication de ralisation dune IRM (Imagerie par Rsonance Magntique) pour sassurer de labsence datteinte de la moelle pinire.

 Stade TNM [-]
Classification de lextension dune tumeur, et ce quelle que soit la tumeur. Le T cte la taille de la tumeur, le N le statut ganglionnaire et le M la prsence ou non de mtastases.

 Stnose [-]
Rtrcissement.

 Toucher rectal [-]
Exploration de la prostate grce un doigt dans le rectum.

 Tumeur [-]
augmentation anormale de volume dune partie dun tissu ou dun organe due une prolifration cellulaire.

 Urtre (ou urthre) [-]
Canal reliant la vessie lextrmit de la verge chez lhomme. Cest ce canal quempreinte les urines lors de la miction et le sperme lors de ljaculation.

Revenir en haut