Soutenez nos actions d'information

un témoignage vous a aidé ?

Soutenez l’ANAMACaP ! Sa mission d’information ne peut exister que grâce aux dons et aux adhésions (montant libre). Montant déductible de l’impôt sur le revenu à hauteur de 66 %.
Soutenez nos actions d'information
Attention ! prenez un peu de recul en lisant cette rubrique.

Les témoignages sont le plus souvent postés par des personnes encore touchées par la maladie, ce qui peut donner une impression « négative ». Les personnes qui se sentent guéries souhaitent passer à autre chose et ne laissent pas forcément de témoignage alors que leur vision de la maladie aurait certainement une connotation plus positive.

RISQUE DE RECIDIVE

15 Fév 2005

Mon mari a subi une prostatectomie radicale sous coelioscopie il y a un an à l'age de 44ans .Son cancer de la prostate a été découvert fortuitement(bilan systématique après avoir dépisté en 1 semaine de temps un cancer du sein chez sa maman et un cancer du testicule chez son frère) : Taux de PSA: 10.7 avec rapport PSA libre/total à 7% . Compte rendu anapath : stade T3a et GLEASON 6 (3+3) . Actuellement le PSA est indétectable, cliniquement tout va bien (pas d'incontinence,pas d'impuissance) . Avez-vous des témoignagnes chez d'autres patients aussi jeunes et quels sont les risques de récidive par rapport à son cas ? Merci de nous faire part de votre expérience et de votre recul sur cette pathologie .

Rétention urinaire

28 Jan 2005

Agé de 49 ans, je suis victime d'une rétention urinaire, après plusieurs alertes. Rentré en clinique, et après pose d'une sonde, je passe un examen echographique, suivi d'une biopsie; il s'avère que l'urologue qui me suit constate un cancer de la prostate stade 7, avec migration de cellules dans les ganglions. Il procède à une résection, suivie d'untraitement hormonal. Quelques mois plus tard, 40 séances de radiotherapie à l'institut Paoli Calmette de Marseille, complètent le traitement. Aujourd'hui, un an après, je suis toujours sous hormonothérapie, et je mène une vie quasi normale : je ne travaille plus. Tout va bien excepté de nombreux problèmes avec la banque qui m'avait accordé plusieurs crédit et dont l'assurance, la CNP, se fait tirer l'oreille car je suis reconnu invalide à 80% par la cotorep, mais celle-ci, aux dires de ma banque, ne reconntrait pas cet organisme ! Le seul problème difficile à solutionner ne serait donc pas le cancer, mais les relations avec l'assureur de ma banque.

Effets secondaires de radio-hormonothérapie

22 Jan 2005

Nous sommes mon ami malade et moi en quete de témoignage de personnes ayant eu ce type de traitement pour connaitre un peu plus précisèment quels inconvénients peuvent advenir...et si le "jeu vous a semblé en valoir la chandelle"

Cancer de la Prostate par ABLATHERM

18 Jan 2005

Atteint d'un cancer de la prostate soigné par une hormonothérapie et une radiothérapie en 1996, j'ai eu une récidive cette année (en 2004). Après avoir consulté mon urologue et sur sa proposition, j'ai choisi le traitement par ABLATHERM, un traitement par émission d'ultrasons foclaisés à l'hôpital E. HERRIOT à Lyon. Entré à l'hôpital le 13 octobre, j'ai subi le traitement pendant 3 heures le jeudi 14 octobre. Le traitement, totalement indolore sous rachi-anesthésie, nécessite la pose d'une sonde qui a été enlevée le dimanche 17 octobre et je suis sorti de l'hôpital le lendemain 18 octobre. J'ai passé un examen IRM et une échographie pour contrôler le bon déroulement du traitement. La suite du contrôle nécessite un PSA tous les mois et une biopsie dans 3 mois et c'est à ce moment là que l'on pourra savoir si l'ensemble de la prostate a été traitée ou s'il faut une deuxième séance de traitement. Après ma sortie de l'hôpital, j'ai eu pendant une semaine quelques douleurs pour uriner mais pas d'autre complication. Si ce traitement réussit, il faudra en tenir compte dans vos propositions de traitement.

Curiethérapie

17 Jan 2005

Opéré à 64 ans, après un bon pronostic, au CHU de Poitiers le 4 aout 2003 dès un psa de 5,20 (mon médecin généraliste étant prévenu de mon antécédent paternel), j'ai à ce jour un psa de 0,39; pas de séquelles urinaires et un dysfonctionnement érectile en diminution (aide par Cialis 20 mg car il est important de ne pas laisser s'atrophier le corps caverneux); nuits sans besoin d'uriner de plus en plus fréquentes; prochaine et dernière consultation le 19 aout prochain. Cordiales salutations

Pose d'un sphincter artificiel

24 Déc 2004

Bonjour, j'ai subi une prostatectomie à l'age de 66 ans il y a 1 an et j'ai encore des fuites urinaires importantes. Mon urologue m'a proposé la pose d'un sphincter artificiel. Je recherche l'avis de patients ayant eu recours à ce type d'intervention. Merci d'avance de votre aide.

Meilleur centre pour traitement cancer prostate

18 Nov 2004

nous sommes en train de suivre votre conseil : non panic ! plusieurs avis ! nous habitons une petite ville et nous consultons dans un 1er temps au chu de rangueil à toulouse.dans le cas d'un traitement par curietherapie celui-ci se ferait je crois à claudius regaud. J'aimerai avoir des témoignages de patients soignés dans cet hopital et centre, ainsi qu'un avis sur l'institut curie et gustave roussy.J'essaye de trouver le meilleur endroit pour mon mari. Merci à tous.

Hasard d'une prise de sang

17 Nov 2004

bonjour, En juillet 2002 a la demande de mon épouse,agé de 52 ans ,il m'a été pratiqué une prise de sang résultat:psa 24,8 echographie positive,visite chez l'urologue 6 biopsies positives glaseon 7 stade t2b.sintigraphie osseuse négative, operation le 15 septembre 2002 ,10 jours de clinique .Résultat compte rendu d' opération glaeson 9 stade T3 cN0 apres 3 mois psa 0.4 décision hormonothérapie + radiothérapie .Aujourd'hui 17 novembre 2004 la vie est belle l'aceptation de la maladie malgré les conséquenses (fatigue permanente ,impuissance totale douleurs articulaires érrupion cutanée) se fait grace au soutien familial fort réaliste et permanent La partie la plus perturbante a gérer etant la partie relationnelle et culpabilisante avec les administrations et les oganismes bancaires incredules et toujours suspicieux ,c'est la part qui demande une energie gaspillée importante les malades appartiennes à un monde à part qu'il faut surtout accepter.

Demande de témoignage suite à curiethérapie

11 Nov 2004

J'ai été traité par curiethérapie, taux de Psa 10,88 79 grains implantés, début octobre.4 jours aprés j'ai eu un blocage urinaire nécessitant une hospitalisation en urgence.Mise en place d'une sonde urinaire durant trois jours, pas de reprise de la fonction, donc obligation d'en replacer une autre le même jour.Une semaine aprés même constat d'échec. Trois semaines aprés même constat d'échec. Les raisons de cette situation sont indéfinies. Les médicaments étant inefficaces, la solution envisagée est la mise en place d'une prothèse urinaire durant 6 mois, et retrait pour éventuellement une intervention chirurgicale. Je serai trés heureux qu'une personne ayant connu la même mésaventure me fasse part de son témoignage. Merci de tout coeur, car nous sommes trés angoissés mon épouse et moi.

Demande de conseils pour mon frère

10 Sep 2004

Bonjour à tous, cette semaine, j'ai appris que mon frère souffrait d'un cancer de la prostate, à un stade, à priori, peu avancé. Son taux de PSA est de 6. nous sommes tous sous le choc, il n'a que 54 ans. la vie n'est vraiment pas juste. il va subir une ablation complète de la prostate et se fait beaucoup de soucis quant aux effets secondaires de cette opération (pertes urinaires etc...). je vous écris parce que j'aimerais connaître les expériences de chacun, ça me rendrait peut-être plus forte pour lui ... merci, chantal.

1 80 81 82 83