La FAQ (Foire Aux Questions)
Les rponses aux questions les plus frquemment poses.

Rponses de spcialistes (professeurs, chercheurs, patients expriments). A partir du 01/01/2011, seuls les membres adhrents peuvent participer et avoir accs aux rponses des rubriques les rponses vos questions et forum dentraide .

Pour soumettre une question, crivez info@anamacap.fr.


Attention : vous disposez dorénavant du forum pour vous exprimer!
Le modérateur nous rappelle la vocation pédagogique des communications interactives de l'ANAMACaP. Il convient de respecter les codes de bonne conduite et d’éviter les liaisons personnelles, commerciales ou de conseils médicaux. Les adhérents de l'ANAMACaP bénéficient de conditions particulières pour l’accès à des conseils médicaux personnalisés et notamment ceux du Pr Cussenot par le site Doctors on line.

 Pour visualiser les rponses, cliquez sur [+]

Actuellement, il y a 770 questions/rponses.
Page prcdente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 Page suivante

 21/08/06 - Philippe - Demande de renseignements


Bonjour tous

Je dcouvre votre site et suis trs impr essionn par tous ces tmoignages bouleversants et la qualit des rponses que vous apportez aux malades et aux proches.
Habitant Lyon, 55 ans, je viens d'tre inform que je suis malade d'un cancer de la prostate aprs avoir pendant des annes, souffert de prostatite chronique.

Partie moyenne droite 4/13 mm et 5/14 mm. Base droite 6/12 mm et 6/14 mm. La capsule lorsquelle est visible, est indemne d'extension noplastique.

Je me pose beaucoup de questions quant au choix du traitement. J'ai consult le Docteur Nera de la clinique protestante Caluire, chirurgien la bonne rputation, un peu svre, plutt carr, qui m'a confirm le diagnostique d'adnome prostatique moyennement diffrenci retrouv sur 4 biopsies sur 10, avec un score de Gleason 6 (3+3), PSA 2,05 en aout 2005 pass 3,2 maintenant, en juillet dernier. Prostate irrgulire et nodulaire d'environ 17 g avec prsence d'un nodule hypochogne de la zone priphrique du tiers moyen du lobe droit indur la palpation. Adnome des lobes latraux d'environ 10 g avec dbut d'hypertrophie du lobe mdian. Les contours prostatiques sont rguliers avec petite voussure en regard d'un nodule hypochogne de la zone priphrique de la face posto-externe du lobe droit 7 heures au niveau du tiers moyen d'environ 10 Bmm de diamtre, discrtement arciforme. Pas d efoyer hyperchogne de la zone priphrique. Vsicules sminales symtriques.
Il s'avre donc au toucher rectal une anomalie, un taux de PSA en dessous de la norme. J'ai tard faire ces biopsies car manque de dcision d ela part d emon gnraliste d certanjement une certaine mconnaissance de la question. N'a jamais insist vraiment pour que je fasse ces biopsies azlors que je m'interrogeais sur le bien fond d'un tel examen avec un taux de PSA de 1,7 puis de 2, puis 2,05, maintenant 3,2. Je suis d'ailleurs assez sidr d e
ce manque de connaissance et de perspicacit.

Je souhaitais savoir ce que vous pensiez de la situation mme si l'on me dit que la tumeur est pour l'instant trs limite, sachant que comme beaucoup de patients, je suis incapable, tant compltement dboussol par cette nouvelle, de choisir entre l'ablation totale et donc une opration lourde d'effets secondaires et lourde tout court, et la curie thrapie qui pourrait me convenir et dont le Docteur Nera m'a parl bien qu'il semble accorder l'ablation de meilleurs rsultats sans pour autant me cacher les effets secondaires en particulier sur le plan sexuel.. Je souhaite d'ailleurs prendre un autre avis, certainement Edouard Herriot, auprs du professeur Colombel que j'avais rencontr et qui m'avait sans succs incit passer des biopsies il y a dj prs de deux ans dj, de cela. La biopsie me faisait tout bonnement peur. Pourquoi ?

J'ai des douleurs pelviennes qui m'inquitent, dont j'ai parl au docteur Nera. Des brlures en fin de miction au niveau du mat urinaire. . Il me dit que c'est psychologique. Je n'en suis pas si sr. Cela peut-il avoir un rapport avec la prostate ou plutt tre des suites des biopsies.

J'aimerais savoir comment, avec la mthode des algorythmes et nomogrammes dont vous parlez dans certaines de vos rponses aux questions des patients, l'on peut valuer le bon traitement et comment pour mon cas, valuer l'agressivit de mon affection, rgles de Patin (quelles sont-elles, o puis-je visualiser cela sur internet) ? Ainsi que la vitesse d'lvation du PSA qui est plus importante que le taux de PSA lui-mme, autant d'lments dont personne ne m'a jusqu'lors parl.

J'ajoute que je suis au chmage de longue dure. Que je n'avais vraiment pas besoin de cela et que c'est trs difficile depuis mardi dernier, vivre.

Je dois effectuer bientt un scanner et une scintographie. Apparamment la tumeur serait localise dans un seul lobe de la prostate, sans effraction capsulaire mais je ne suis pas persuad de cela cause des douleurs que je ressens.

Il va de soi que l'ablation de la prostate me rebute. Je suis massif (115 kgs) ce qui n'est gure favorable pour une telle chirurgie que j'apprhende vraiment. Cela me fait littralement peur. Le docteur Nera m'a demand de maigrir.

Voil. J'espre que vous aurez le temps de me rpondre, la gentillesse c'est sr. Je pense que je vais adhrer l'association en esprant pouvoir tmoigner plus tard du bien fond de mon choix, de praticien, et de mthode de traitement que je veux choisir en toute connaissance de cause.

Je vous remercie.

Philippe


Ps : une chose m'interpelle : la diffrence de rsultats entre les USA et la France en matire de dcs ou de gurisons, nettement plus grandes en Amrique. C'est impressionnant et je me demande quoi cela est d ? 27 000 morts seulement, sur 200 000 malades chaque anne ??


vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 18/07/2006 - Jesus - PSA ULTRASENSIBLE


Bonjour,

Je suis un malade de cancer de la prostate dmeurant a Barcelona qui a t intervenu en Mars 2006.

Avant mon intervention mon taux de PSA total tait de 6,70.

Un mois aprs (Mai 2005) il tait 0,14 et au mois dOctobre il a augment jusqu' 0,28 (il faut dire que de Mai a lOctobre lanalyse a t faite dans un laboratoire diffrent).

Au mois Janvier 2006 jtais 0,31 et mon mdecin ma prescrit un IRM de la prostate via perianal puis un nouveau analyse PSA pour procder postrieurement a traitement radiothrapique.

Je lui ai sugger de faire lanalyse du PSA ultrasensible, mthode quil ne connaissait pas et que nest pas beaucoup utilis en Espagne.

Jai contact mon laboratoire (Echevarne un des plus reconnus en Espagne) et la rponse que jai eu nest pas satisfaisante pour moi.

Pourriez vous maider et mexpliquer quelle est la mthode danalyse PSA ultrasensible utilise en France ?.

Merci davance.

Jesus

vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 31/07/2006 - ANONYME - cancer de la prostate

bonjour...en mai 2005 a 58 ans je me suis fait ope d' un cancer de la prostate par ceolioscopie et le taux de psa aprs l' opration n' tait pas parfait, 35 sances de radiothrapie me furent prscritent ,et le psa maintenant est correct , mais le problme maintenant c' est que je sois oblig d' aller a la selle tous les matins entre 5 et 8 fois , je pense que les rayons en sont la cause ,mon mdecin ma prscrit plusieurs mdicaments.. supos rowasa, smecta, colofoam .et rien n'y fait .si des personnes sont dans le meme cas que moi , et qu'il ont trouvs le remde a ce problme , je vous serais trs oblig de bien vouloir me communiquer la solution ... merci
dominique

vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 31/08/2006 par HUBERT LILIANE - Confiance pr-opratoire.

Mon mari a 63 ans, pralablement opr du coeur, il souffre maintenant de cette maladie et prenant un anticoagulant, il redoute d'autant plus l'intervention.
Il dprime et je ne sais comment le rassurer ou du moins l'appaiser. Que dire, que faire pour lui redonner confiance ?


vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 18/07/2006 - Gaetan - adnome sur la vessie


Lors dune opration avec ablation de la prostate, quand il y a un adnome sur la vessie, y a-t-il :

1 des risques supplmentaires et donc une plus forte probabilit de traitements complmentaires envisager (radiothrapie, chimiothrapie) ?

2 des risques plus importants pour que lincontinence urinaire devienne permanente ?

Un adnome peut-il tre autre chose quune tumeur bnigne, i.e. maligne ?

Merci de votre rponse.

Cordialement.

Gatan

vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 18/07/2006 par ginette - taux de psa trs lev

bonjour,

Papa a 80 ans, mtastases aux os, ganglions, duragsic etc depuis 4 ans. En fvrier son psa tait 59. l'oncologue a dcid de ne pas faire de chimio. Jeudi dernier, le psa tait 873,50. La prochaine injection de zoladex est en aot.

Doit-il avoir quand mme cette injection et est-ce que le psa peut redescendre? Papa est assez bien prsentement. Ses reins fonctionnenent un peu moins bien depuis quelques semaines.

Je ne sais pas quoi faire.

merci de votre soutien

ginette


vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 24/08/2006 - Robert - Baisse du taux de PSA

Bonjour
Je suis adhrent l'association et j'ai une question/tmoignage qui pourraient tre utiles:
j'ai t opr d'une ablation de la prostate en aout 2005
Les tests PSA qui ont dmarr aprs l'opration ont commenc montrer une remonte de taux la troisime prise (0,15) confirm par la quatrime (0,20). Je consomme du jus de grenade en quantit depuis quatre mois et les deux prises de PSA ont montr une descente (0,17) puis aujourrd'hui mme (0,15).
Plutt bon signe. Enfin il me semble.
La question est: je fais quoi maintenant? Je subis le traitement adjuvant radio qui tait prvu? Je surseois et je continue prndre du jus de grenade?
Au fait j'ai 56 ans bientt.
Cordialement

Robert


25/08/2006 - Robert - Suite

Bonjour,

Je reprends mon tmoignage d'hier car les rsultats m'interpellent: la culture franaise de la chirurgie sans doute!
Aprs avoir t opr Bordeaux (Saint Augustin/robotique) fin Aot 2005, les PSA ont recommenc monter de manire "mesurable" 4 mois plus tard: 0,17. Inquitude, appel au chirurgien, second test un peu plus tard qui confirme le premier avec une remonte des taux 0,20. Le chirurgien m'oriente vers une radio thrapie qui me semble invitable.
Jusqu' ce que je tombe sur le test clinique (phase II conduit aux USA). Il s'agit de boire du jus de grenade tous les jours pour garder sous contrle -personne ne dit liminer - le cancer en rcidive. Bien sr ce test est conduit sur un nombre de patients trs limit (quelques dizaines) mais les rsultats m'encouragent ne pas attendre: jus de grenade et jus de tomate feront donc partie du menu quotidien. Rsultats 2 baisses successives de taux de PSA 0,17 puis 0,15 en 4 mois.
Mon chirurgen m'a conseill de surseoir aux rayons et de continuer une surveillance active tous les trimestres. Ce que je vais m'empresser de faire.
La lecture de toute la documentation qu'on peut trouver en abondance sur Internet est difiante: on est ce que l'on mange! Et s'il ne faut pas faire n'importe quoi dans ce domaine on ne doit pas ignorer des faits tonnants. Par exemple le cancer de la prostate n'est pas rpandu en Inde. De nombreuses recherches commenent se demander (et comprendre) pourquoi.
Le test clinique (phase III) continue aux USA avec un nombre de patients bien plus important: j'espre que ma dtermination boire du jus de grenade me permettra d'en attendre sereinement les conclusions. Je vous tiendrai au courant si toutefois vous pensez que cette exprience peut tre intrssante: elle n'est clairement pas son terme.
Cordialement

Robert

vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 26/05/2006 par anonyme

le ciel me tombe sur la tte

Bonjour, on a diagnostiqu un cancer de la prostate a mon pre 59ans, par le biais d'une prise de sang fortuite qui montra un psa de 23 ng/ml, biopsie positive prsence de cellules cancreuses (adenocarcinome localis) , indice de gleason : 6, scanner et scintigraphie osseuse sont sans problme notable.
Je ne sais pas quoi faire pour l'aider, quelles sont ses chances de survie ?
Que me conseillez vous ?
Merci de votre aide en cette priode difficile.


vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 10/04/06 - Christian - Dcouverte : demande de conseils

Je viens dapprendre que javais un cancer.
Je ressens le besoin de minformer et de communiquer avant de prendre toute dcision.

Une rapide recherche via Internet ma fait dcouvrir, entre autres, lAssociation ANAMACaP ; Je deviens ce jour un nouvel adhrent.

Expos de mon problme.

Jai 60 ans et je suis suivi depuis 1998 par un urologue car mon PSAt depuis cette date augmente rgulirement. Il est ainsi pass de 4,6 (1998) 20 actuellement.
Le PSADT est donc de lordre de 4 ans.
Trois premires sries de biopsies se sont avres ngatives, cest la quatrime qui a permis didentifier le cancer. Une scintigraphie a t ralise en 2000, rsultat ngatif.

Le ratio PSA libre/PSAt est toujours demeur entre 0,15 et 0,25 sauf deux moments : un minimum 0,10 en septembre 2002, suivi dun maximum 0,33 en septembre 2003. Il est ensuite redescendu progressivement pour atteindre 0,17 actuellement.
Je note que la valeur du PSA libre est demeure constante depuis septembre 2003 (3,7 3,9 g.l-1) alors que le PSAt dans le mme laps de temps a augment de 60 %.

Quatre chographies successives ralises entre 1998 et 2001 ont montr que le volume de prostate tait sensiblement constant et gal 40 cc environ. Une estimation du volume de la zone de transition a t ralise en 1999 soit 20 cc. La cinquime chographie ralise fin 2003 a montr une augmentation sensible du volume : + 30 % (52 cc), confirme par la sixime un an plus tard (54 cc) puis lIRM ralise dbut 2006 (60 cc).

Avant de raliser la quatrime biopsie une spectro IRM (systme PROSE) a t effectue. Un seul voxel a t considr comme quivoque spectre type 3 dans la zone transitionnelle gauche dans la rgion mdiane de la glande.

A la 4me srie de biopsie donc : un fragment positif sur 21, longueur 5 % (0,8 mm), gleason 3+3, confin et localis la zone transitionnelle maisdroite ( !...Inversion droite gauche sur limage par loprateur de PROSE).

Conclusion : on peut estimer le volume de cancer 0,2 cc par la biopsie rsultat globalement en accord avec la spectro IRM (au problme droite gauche prs). Ce qui inquite lurologue cest la valeur leve constamment croissante du PSAt. Les biopsies de ZT sont difficiles. On constate une faible corrlation entre volume de cancer dduit des biopsies volume mesur aprs prostatectomie radicale.
Il suggre donc une biopsie en saturation pour mieux valuer le volume. Je prfrerai quant moi une spectro IRM moins invasive.
Sinon, comme il sagit pour lui dun cancer significatif il va falloir choisir entre la chirurgie, lirradiation interne ou externebref. Pour ma part, je regarde aussi lHIFU, la surveillance thrapeutique active, peut-tre lhormonothrapie ? (Pour un correspondant US serait peut-tre efficient dans mon cas mais le cot serait lev. Cela se pratique t-il en France ?).

Au jour daujourdhui, je ne vois pas trs clairement les choses, aussi il me semble urgent de rflchir sereinement ce qui nest pas si simple.

Il me semblerait dabord important de bien prciser le volume et le grade.

Le volume : biopsie en saturation ? (mais sous anesthsie, en outre des cytoponctions rptition et en nombre ne sont pas si anodines), spectro IRM ? (mais quel seuil en terme de grade).

Le grade : cette notion de score de gleason, si essentielle, est subjective. Dautre part ne peut-on confondre aussi une architecture cellulaire similaire mais bnigne telle quune stnose etc

Me poser ce genre de question reflte sans doute en partie lacceptation difficile de la ralit.

Jai lu dans un expos de STAMEY (mais datant de 1993), que les cancers confins la ZT produisaient davantage de PSA que dans la zone priphrique (jusqu 20g.l-1.gramme !) et dans un autre que la fentre dintervention thrapeutique selon lui est comprise entre 1 et 6 cc mais pour un cancer situ en zone priphriqueces chiffres sont-ils pertinents et confirms ?

Jai prpar pour les urologues que je vais rencontrer une synthse regroupant sous forme de graphique lensemble des mesures qui se sont tales sur huit ans ce qui nest pas ngligeable. Il y a des corrlations tentantes faire pour le nophyte que je suis.

Voil o jen suis de mes rflexions. Je vous remercie par avance pour vos conseils.

vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question

 02/01/2008 par anonyme - fuites urinaires

mon mari a eu une resection de la prostate avec bcp de fuites malgr seances de kine, j ai vu un site au on parlait de l uriclip quelqu'un peut il me dire si c est bien et la utilise, ou peut on le trouver, merci d me le faire savoir car en a marre des peyrinet


vous devez tre membre et vous connecter votre compte pour consulter la rponse cette question
Page prcdente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 Page suivante

Revenir en haut